Accueil » L’équilibre du pH de votre piscine : un facteur clé pour la qualité de l’eau

L’équilibre du pH de votre piscine : un facteur clé pour la qualité de l’eau

quel taux de pH pour une piscine ?

Le rôle essentiel du pH dans l’eau de votre piscine

Le pH de l’eau de votre piscine est un indicateur mesurant le niveau d’acidité et déterminant ainsi la qualité de l’eau. L’acidité de l’eau n’est jamais constante, elle varie en fonction de nombreux facteurs externes tels que la température ambiante, les produits utilisés pour l’entretien de la piscine, la pollution, les pollens ou encore la fréquentation de celle-ci. Il est donc primordial de surveiller régulièrement le pH de votre piscine et de l’ajuster pour garantir la meilleure qualité d’eau possible aux baigneurs.

Comprendre les variations du pH

Le pH est un indice qui permet de mesurer l’acidité ou l’alcalinité d’une solution, c’est-à-dire l’activité des ions hydrogène.

La référence officielle du pH précise qu’un pH neutre se situe à 7 pour une eau pure à 25°C.

En dessous de cette valeur, on considère que l’eau est acide, tandis qu’elle est basique au-dessus de ce seuil. Pour maintenir une eau de piscine de bonne qualité, il convient de conserver un pH neutre ou légèrement basique, autour de 7 ou plus précisément 7.4. Toutefois, le pH de votre piscine dépend également de la dureté de votre eau mesurée en degrés hydrotimétriques (TH) et des produits que vous utilisez pour traiter et désinfecter l’eau de votre bassin.

A Lire :   PH trop bas : Comment remonter le taux dans une piscine ?

Les conséquences d’un pH déséquilibré

Un pH déséquilibré a de nombreuses répercussions sur l’eau de la piscine. Premièrement, les produits utilisés pour le traitement et la désinfection sont moins efficaces ; les baigneurs peuvent ressentir une irritation de la peau et des yeux ; enfin un pH imparfait favorise le développement d’algues et de dépôts calcaires qui se fixent au niveau de la ligne d’eau.

Comment vérifier et ajuster le pH de votre piscine ?

  • Vérification régulière : Il est conseillé de contrôler le pH de votre piscine au moins une fois par semaine. Pour cela, plusieurs solutions existent : le pH-mètre électronique submersible qui affiche instantanément la valeur du pH sur un écran ; les bandelettes, pastilles ou liquides réactifs qui changent de couleur au contact de l’eau, mais nécessitent une manipulation rigoureuse selon leur mode d’emploi.
  • Ajustement : Si vous constatez une baisse ou une augmentation du pH de votre piscine, des produits spécifiques sont disponibles sur le marché pour rétablir l’équilibre. Les produits pH+ stabilisent une eau trop acide, tandis que les produits pH- font diminuer un pH trop élevé (basique).
  • Automatisation : Si votre eau connaît régulièrement des variations importantes de pH, il est recommandé d’installer une pompe doseuse ou régulatrice de pH qui ajustera automatiquement les niveaux.
A Lire :   Comment ajouter du sel dans la piscine ?

Conseils pour un bon équilibre du pH

Il est important d’utiliser ces produits avec prudence, en petites quantités et uniquement lorsqu’ils sont nécessaires, en laissant agir plusieurs heures avant de vérifier à nouveau le pH. Il est également préférable de procéder à des ajustements réguliers plutôt que de tenter de corriger une variation importante, ce qui s’avère plus complexe et long.

En somme, un pH équilibré est essentiel pour maintenir une eau de piscine de qualité optimale. Pour y parvenir, il convient de vérifier régulièrement le pH et d’ajuster si nécessaire avec les produits adaptés. Ainsi, vous offrirez aux utilisateurs une expérience de baignade agréable et sans risques pour leur santé.

Accueil » L’équilibre du pH de votre piscine : un facteur clé pour la qualité de l’eau