éliminer les algues dans une piscine

Comment éliminer les algues dans une piscine ?

Les algues peuvent constituer un grand problème pour tous les propriétaires de piscines. En effet, ces dernières polluent les bassins et empêchent les baigneurs de s’amuser dans une eau propre. Parfois, il est même nécessaire de fournir un certain effort pour arriver à s’en débarrasser. Cet article vous permettra de les identifier, et de prévenir leur apparition. De même, vous connaîtrez surtout les étapes à suivre pour les éliminer rapidement.

Pourquoi les algues se développent dans les piscines ?

« Les algues me dérangent. Je ne peux pas profiter sereinement de ma piscine. » Qui n’a jamais entendu ou dit ce genre de phrases ? Ces végétaux aquatiques peuvent être une vraie calamité, surtout pour les grands fans de piscines comme moi. En effet, ils n’hésitent pas venir se loger dans les bassins et nous empêcher de nous baigner tranquillement.

L’apparition de ces organismes est due à plusieurs raisons. Mais, dans la plupart des cas, une eau qui n’est pas correctement traitée, est à l’origine de leur développement. De manière générale, les algues ont tendance à rapidement se développer lorsque la température de l’eau est à + de 20 °C, et que la filtration est insuffisante. Celles-ci sont facilement identifiables notamment grâce à leur couleur : verte, blanche, noire, rouge ou jaune. Voici les éventuelles causes de la prolifération des algues :

  • Le taux de pH de l’eau de la piscine est souvent mal équilibré (quand la valeur du pH n’est pas située entre 7,2 et 7,6. ).
  • Le bassin est mal nettoyé ou mal entretenu.
  • La filtration de l’eau fonctionne mal ou n’est pas suffisante.
  • La température est particulièrement élevée. La chaleur est le milieu idéal pour la prolifération de ces organismes.
  • Les algues ont tendance à apparaître dans les piscines en raison d’un déséquilibre chimique.

Cependant, il arrive que celles-ci apparaissent dans une eau à PH équilibré. De ce fait, une piscine doit être désinfectée à l’aide de sel de piscine ou de chlore. En effet, ces produits empêchent la prolifération des algues et des bactéries. Afin d’éviter la présence de ces créatures dans la piscine, il faut veiller à contrôler les valeurs de chlore et de PH trois fois par semaine et les rectifier le cas échéant.

Pourquoi faut-il se débarrasser des algues ?

Les algues ont tendance à se multiplier rapidement surtout si les conditions favorables sont réunies. En effet, il arrive que les piscines soient recouvertes en seulement 48 heures. L’eau propre et limpide laisse alors place à une eau verte, épaisse et bourrée de divers types d’algues. Il arrive même qu’il devienne impossible de discerner le fond de la piscine tellement la prolifération est intense. Pour information, les algues vertes sont les plus répandues mais les noires sont les plus tenaces. L’algue moutarde quant à elle est la plus fine et volatile.

En ayant cet aspect verdâtre, une piscine remplie d’algues n’est pas agréable à regarder. Mais si ces créatures modifient l’aspect et la couleur de votre eau, sachez qu’elles ne sont pas dangereuses en elles-mêmes. Il est possible de se baigner dans une piscine qui a verdi mais, il est important de veiller à ne pas en boire l’eau. Si cela se produit, vous risquez d’ingurgiter des substances nocives. Comme je l’ai expliqué, si une mauvaise désinfection est à l’origine de la présence d’algues, cela signifie qu’il y a probablement des champignons et des bactéries.

Ainsi, outre la santé des baigneurs, la présence d’algues risque d’endommager les parois et les accessoires de votre bassin. C’est pourquoi, il faut s’en débarrasser.

Quels sont les moyens pour prévenir l’apparition des algues

Si vous voulez profiter de bonnes baignades et combattre la chaleur estivale, il vaut mieux prévenir que guérir ! Voici quelques conseils pour vous aider à garder une eau propre :

  1. Veiller à ce que le taux de pH soit entre 7.2 et 7.4.
  2. Vérifier la filtration d’eau pour s’assurer qu’elle fonctionne correctement et qu’elle est suffisante.
  3. Veiller à toujours avoir un bon taux de désinfectant dans la piscine.
  4. Faire un nettoyage régulier de la piscine pour prévenir le développement des algues.
  5. Faire un traitement de prévention avec un algicide piscine

Au cas où cela s’avère insuffisant, il faut avoir recours aux produits anti-algue spécifiques à chaque type d’algues. Enfin, pour garantir que les algues ne reviennent pas, il est possible de faire appel à un professionnel. Celui-ci pourra prendre en charge l’entretien de la piscine de manière à la fois rapide et efficace.

Au-delà du fait qu’une de piscine envahie par les algues ne soit pas agréable à voir, ces végétaux aquatiques peuvent représenter une menace pour la sécurité des baigneurs. En effet, l’eau devient irritante pour la peau et les yeux et sol glissant. N’oubliez pas aussi le développement des bactéries et des champignons. Mais, en suivant les instructions mentionnées ci-dessous, l’invasion horripilante des algues sera interrompue. Malgré la ténacité de certaines variétés, ces organismes végétaux peuvent être éliminés. Ainsi, vous aurez la garantie d’avoir une piscine dont l’eau est à la fois saine et belle.

Les étapes nécessaires pour vaincre les algues

Si votre piscine est déjà envahie, il faut procéder à une désinfection. Même si certaines algues sont plus tenaces que d’autres, il y a toujours un moyen de s’en débarrasser. En effet, quel que soit le type d’algues auquel vous avez affaire, il suffit de choisir le bon anti-algue et la bonne fréquence de traitement pour en venir à bout. Voici les étapes à suivre :

1. Brossez énergiquement

Munissez-vous d’une brosse métallique pour frotter les parties glissantes du bassin en insistant sur les zones d’ombre. Prenez le temps qu’il faut pour bien brosser le fond et les parois.

2. Filtrez l’eau 24 heures sur 24

Si vous voulez bien nettoyer et éliminer les saletés qui s’accumulent, utilisez le système de filtration au maximum. Il s’agit de l’unique manière d’obtenir un résultat rapide.

3. Contrôlez la qualité de l’eau

Pour contrôler la quantité d’eau, il faut mesurer le taux de pH et de chlore. Si le taux de pH ne se situe pas entre 7,2 et 7,6, il faut le rectifier. Le taux de chlore de la piscine doit être de 1 mg/l ou 1 ppm. S’il est trop faible, il faut l’augmenter. S’il est trop élevé, il vaut mieux laisser le volet de la piscine ouvert. En effet, des rayons UV du soleil causent la diminution du taux de chlore.

4. Mesurez l’alcalinité

Il arrive que le taux de chlore et de pH soit correct et qu’il y ait malgré cela des algues dans la piscine. Une surstabilisation de l’eau est, dans ce cas, la cause de leur présence. La valeur idéale de l’alcalinité est comprise entre 100 et 150 ppm.

5.  »Choquez » votre piscine

Vous pouvez effectuer un traitement choc désinfectant : chlore, brome ou autre. Il est important de savoir que, selon leur variété, les algues sont plus ou moins résistantes au chlore. Vous allez donc devoir adapter la quantité de désinfectant utilisée à la variété présente dans votre piscine. Pour les algues vertes, optez pour un chlore choc x2. Pour les jaunes, ce sera plutôt un chlore choc x3. Et finalement pour les noires, il vaut mieux opter pour un chlore choc x 4.

6. Versez de l’anti-algue dans la piscine

Dès que la qualité d’eau de la piscine a été ajustée, il faut y ajouter un produit anti-algue. Au cas où vous avez effectué un chlore choc, il faut attendre 24 heures avant d’y ajouter l’anti-algue.

7. Veillez à ce que les dépôts verts soient éliminés.

Il arrive parfois que les algues tombent sur le sol. Dans ce cas, il est conseillé de les aspirer. Suite à l’élimination des algues de la piscine, il arrive que les dépôts verts subsistent sur le sol ou les parois. Afin de les supprimer, il est impératif de brosser ces surfaces.

En suivant cette procédure et après quelques jours une amélioration sera constatée. À vous les bonnes baignades maintenant !

Conclusion

Les algues sont certes inoffensives mais elles gâchent le plaisir des baignades. De ce fait, il est nécessaire d’avoir les bons outils et des méthodes appropriées pour pouvoir vous en débarrasser. En suivant les étapes mentionnées ci-dessus, la pureté de l’eau de votre piscine est garantie : Brossez les parois et frottez-les avec une brosse adaptée au revêtement du bassin. Il ne faut pas oublier d’équilibrer la chimie de l’eau et de la contrôler régulièrement.

Ensuite, choquez la piscine et lancez le filtre durant 24 heures. Il est important de continuer à brosser et de nettoyer le filtre une deuxième fois jusqu’à la disparition complète de ces parasites. Ajoutez un anti-algue avant de procéder à un dernier brossage. Finalement, il ne vous reste plus qu’à équilibrer votre eau.

Recevez votre fiche d’entretien GRATUITE qui vous aide à garder votre piscine propre sans vous soucier des problèmes de traitement de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page