traitement chlore choc

Traitement chlore choc pour piscine : Le guide complet et la méthode pas à pas

Si vous avez remarqué que l’eau de votre piscine est devenue verte ou verdâtre, il ne faut pas vous alarmer. Il s’agit uniquement de quelques algues qui se sont développées au fond de votre bassin. Au lieu de faire une vidange complète, vous avez la possibilité de recourir à un traitement choc. Vous trouverez dans cet article toutes les informations nécessaires pour le faire.

Qu’est-ce qu’un traitement choc ?

Un traitement choc est un procédé qui permet d’augmenter le taux de chlore de votre piscine afin de vous débarrasser des saletés et permettre à l’eau de redevenir limpide. C’est un procédé de désinfection très efficace lorsque vous sentez une odeur désagréable qui provient de votre piscine ou lorsque l’eau devient verte à cause des algues. Il est conseillé d’effectuer ce traitement au moins une fois par mois pendant l’été lorsque vous vous baignez fréquemment. Cette tâche peut vous sembler difficile à réaliser, mais avec de la pratique, vous apprendrez à entretenir votre piscine de façon efficace.

À quoi sert une chloration choc ?

Des études ont démontré l’efficacité du chlore dans les usines de traitement des eaux qui utilisent le chlore pour la désinfection. Ce type de traitement est très avantageux et a prouvé son efficacité contre les virus et les bactéries. De plus, ce procédé est facile à réaliser par rapport à d’autres méthodes de traitement de l’eau.

Cette méthode peut être utilisée dans les situations d’urgence, car elle permet d‘éliminer plusieurs types de microbes en un temps record.

Les différentes formes de chlore

Le chlore est indispensable pour lutter contre les algues et les bactéries qui peuvent apparaître dans votre piscine. Toutefois, iI est important de savoir quel chlore vous devez utiliser.

Le chlore libre

C’est lui qui permet la désinfection de votre bassin. Cela dépend du pH de votre piscine. On parle de chlore libre lorsque le chlore agit toujours et qu’il dissout les impuretés et détruit les bactéries présentes dans l’eau. De ce fait, il permet d’avoir une eau propre et claire. Généralement, plus le pH est élevé, plus la quantité de chlore actif sera réduite. Elle doit donc être régulée.

En effet, un taux de chlore faible peut favoriser la présence d’infections, tandis qu’un taux de chlore élevé peut provoquer l’apparition de produits nocifs. La concentration inférieure du chlore libre doit être entre 0,5 et 1,5 mg/l, alors que la concentration extérieure est normalement entre 0,5 et 3 mg/l. Cela dépend de votre piscine.

Le chlore combiné

Après avoir réagi au contact des impuretés de l’eau de votre piscine, le chlore libre se transforme en chlore combiné. Il est à l’origine de la forte odeur de chlore, due aux chloramines. Le taux de chlore combiné ne doit en aucun cas être supérieur à 0,2 ppm.

Le chlore total

C’est le mélange du chlore libre et du chlore combiné. Après avoir ajouté du chlore dans votre piscine, il agit en tant que désinfectant. Paradoxalement, lorsqu’il est en bonne quantité, il agit sur l’élimination du chlore combiné.

Tous les chlores sont-ils les mêmes ?

Il existe différents types de chlore et chacun possède des caractéristiques qui lui sont propres.

L’hypochlorite de calcium

C’est le produit le plus utilisé pour les piscines d’eau douce. Il convient également à tout type de piscine mais il n’est pas approprié pour les eaux calcaires étant donné qu’il contient du calcium. Il s’agit en fait d’eau de javel associée à du calcium. Il est recommandé si vous voulez corriger le Ph. Il est avantageux car il ne contient pas de stabilisant. De même son pH est faible et il est inodore. Quant à son efficacité, elle dépend du pH de l’eau.

Pour un traitement choc, il vaut mieux le choisir en poudre ou en granulé. Aussi, vous ne devez pas l’utiliser en plein soleil ou le mélanger avec d’autres désinfectants pour éviter le dégagement de gaz nocifs voire d’explosions. De même, il ne doit pas être conservé dans un endroit humide. Je vous conseille d’utiliser 0,5-5 mg d’hypochlorite de calcium pour 1-16 mg/L de gaz chlore. Lorsqu’on ajoute l’hypochlorite de calcium à l’eau, des ions de calcium sont produits.

L’hypochlorite de lithium

Il convient à tout type d’eau et ne contient pas de stabilisant. Il est connu sous le nom de chlore inorganique. Il est spécialement utilisé lorsque l’eau est riche en calcaire. Cependant, il est plus coûteux.

Il n’est pas nécessaire de le dissoudre avant de l’utiliser. Vous devez attendre qu’il ne fasse plus jour pour l’utiliser. Aussi, il ne doit jamais entrer en contact avec du chlore stabilisé.

L’hypochlorite de sodium

Il est composé de sel de sodium et d’acide hypochlorite. Le NaOCI se produit quand le gaz chlore se dissout dans une solution d’hydroxyde de sodium. Il est de couleur jaune et, comme le chlore combiné, diffuse une forte odeur de chlore. Il est caustique et doit être conservé dans un endroit sec et frais. L’hypochlorite de sodium se décompose naturellement et ne peut donc pas être stocké pendant plus d’un mois.

De tous les types de chlore, il est le plus facile à utiliser. La quantité d’hypochlorite pour le traitement de l’eau est inférieure à celle des autres formes de chlore. D’ailleurs, je vous conseille d’utiliser une dose de 0,2-2 NaOCI/L. De la même façon que l’hypochlorite de calcium, il est en mesure de produire des ions d’hypochlorite de sodium au lieu de produire des ions de calcium.

Le dichlore

C’est un chlore stabilisé qui contient 60 % de chlore actif. Comme les autres formes de chlore, il ne faut pas le dissoudre avant de l’utiliser. Il est possible de faire un traitement de dichlore à tout moment de la journée. Mais, il est essentiel de vérifier que le taux de stabilisant dans votre piscine est inférieur à 100 ppm. Aussi, il ne faut pas le mélanger avec du chlore non stabilisé pour éviter une explosion ou la diffusion de gaz toxiques.

Conseil

Si vous traitez votre piscine avec du chlore, je vous recommande de varier le type de chlore pour effectuer une désinfection efficace. Si vous utilisez du chlore stabilisé uniquement, vous risquez d’avoir une eau saturée de stabilisant. De même, si le taux de stabilisant est supérieur à 75 mg/litre, le chlore perd son efficacité etfavorise le développement d’algues. C’est pour cette raison que je vous conseille d’utiliser aussi de l’hypochlorite de calcium si l’eau n’est pas calcaire ou de l’hypochlorite de lithium.

Quand faut-il chlorer l’eau ?

Il est possible d’effectuer la chloration à tout instant. Il n’y a pas de moment précis pour ajouter du chlore. Toutefois, je vous conseille de réaliser un traitement choc lors de la première mise en eau, si vous voulez garantir une bonne qualité d’eau. Cela facilitera l’entretien à long terme. Je vous recommande également de le faire lors de la mise en hivernage puisque vous n’allez pas profiter de votre piscine pendant plusieurs mois, cela évitera le développement des impuretés.

Une mauvaise qualité d’eau nécessite un entretien plus régulier et un traitement choc vous aidera a la stabiliser plus facilement. De même si votre piscine est très fréquentée, surtout en cette période de Covid, il est indispensable de faire un traitement choc.

Enfin, lorsque les conditions climatiques ne sont pas bonnes, cela impacte la qualité de votre eau de baignade. Les fortes chaleurs favorisent le développement d’algues alors que les orages peuvent troubler l’eau. Cela nécessite également un traitement chlore.

L’utilisation du chlore élimine vraiment les microbes pathogènes ?

Le traitement de votre piscine au chlore est très efficace. Mais, il n’est pas en mesure de désinfecter votre piscine complètement et d’éliminer tous les microbes pathogènes. Certains résistentà l’action du chlore et deux d’entre eux peuvent causer des maladies sérieuses, ce sont le cryptosporidium et la giardia.

Lorsque les microbes ne présentent pas de risques graves, la chloration s’avère très efficace et peu coûteuse.

La chloration de l’eau, est-elle réglable ?

Plusieurs facteurs peuvent affaiblir la désinfection de l’eau. La concentration et le temps sont les éléments les plus importants. En effet, il faut du temps pour que le chlore élimine les micro-organismes qui se trouvent dans l’eau. Plus le chlore sera en contact avec l’eau, plus l’opération sera efficace. De même, plus la concentration du chlore est élevée, plus l’opération de désinfection sera puissante.

Il est possible de calculer le niveau de désinfection en obtenant une valeur CT. Il s’agit du produit de la concentration de chlore et du temps de contact. La formule est : C×T = D. Cela implique que lorsque la concentration du chlore augmente, le temps de contact exigé pour arriver au même niveau de désinfection diminue. Il est aussi possible d’augmenter le temps de contact avec une concentration de chlore moins forte pour obtenir le même niveau de désinfection. Ainsi, la valeur de CT est en rapport avec plusieurs facteurs tels que le type de microbes pathogènes qui se trouvent dans l’eau, le pH et la température de l’eau.

Comment faire un traitement choc ? La méthode pas à pas

Comment effectuer un traitement choc ? (Version pdf)

Voici les 5 étapes pour réussir une chloration choc

Voici la méthode à suivre pour réussir le traitement choc de votre piscine. Si vous pouvez attendre le soir pour lancer le processus, celui-ci sera plus efficace. Les UV n’impacteront pas le chlore, et vos enfants ne seront pas frustrés de ne pas se baigner.

Temps total nécessaire :

30

Minutes

Coût total :

20

Outils nécessaires :

– Gants, sceau, lunettes de protection

Les produits nécessaires :

– Chlore choc en poudre ou en granulé, kit de test

5 étapes pour un traitement choc réussi :

Etape 1 : Analysez l’eau

Traitement choc étape 1
Analysez l’eau de votre piscine : commencez par mesurer et équilibrer le pH de votre piscine avec un kit d’analyse avant de faire le traitement choc. Vous devez vous assurer que votre pH est entre 7 et 7,4. En gros, lorsque le pH est trop élevé, cela diminue l’effet du chlore. Ainsi, vous pourrez calculer le niveau de chlore combiné et connaître la quantité de chlore à utiliser.
Mesurez également le TH et le TAC. Ces 2 valeurs si elles sont anormales peuvent géner l’action du chlore choc.

Etape 2 : Préparez le chlore

traitement choc étape 2
Préparez le chlore choc : selon les résultats de l’analyse, déterminez la quantité exigée au traitement de votre piscine. Cela dépend du volume de votre piscine. Je vous recommande d’ajouter 200 g de chlore rapide stabilisé pour 10 m3 d’eau. Néanmoins vérifiez bien les quantités conseillées sur l’emballage.

Etape 3 : Diluez le chlore

traitement choc étape 3
Diluez la poudre dans un seau remplit d’eau du bassin. Mélangez ensuite avec précaution à l’aide d’un bâton ou d’un mélangeur à peinture. De cette façon, vous pourrez garantir une dilution optimale.

Etape 4 : Ajouter le chlore dans le bassin

traitement choc étape 4
Ajoutez le chlore dans votre bassin. A ce stade, vous avez 2 options. Soit verser le contenu du sceau directement dans le skimmer, ou dans le cas d’une piscine à débordement, il faudra verser le sceau en marchant autour de la piscine.

Etape 5 : La filtration

traitement choc étape 5
Faites circuler l’eau dans le bassin, mettez en route le sytème de filtration pour au moins 12h. Attendez également 12h avant de vous baigner.

Le chlore, est-il toxique ?

Le chlore peut être toxique non seulement pour les micro-organismes mais aussi pour l’humain. Il peut, par exemple, causer des irritations au niveau des yeux et avoir des effets nocifs sur le système respiratoire. Dans l’eau que nous buvons, la concentration de chlore est très basse et ne cause aucun problème de santé. Quant à l’eau traitée au chlore, elle peut causer des risques au fil du temps tels que le cancer.

Par conséquent, le chlore doit être utilisé avec précaution pour ne pas provoquer des problèmes plus ou moins graves. Cependant, malgré les risques qu’il représente il est très utilisé parce que c’est le traitement le moins coûteux sur le marché,.

Précautions

Pour protéger votre santé lors d’un traitement choc, il y a certaines précautions à prendre lorsque vous manipulez les produits de chloration. N’oubliez pas qu’il s’agit de produits chimiques et que vous ne devez pas négliger de vous protéger.

Il est important de suivre les instructions fournies sur l’emballage. Lisez les premiers soins à effectuer en cas d’intoxication. Aussi, il est essentiel de porter des vêtements de protection nécessaires tels que des gants et des lunettes. Je vous conseille également de manipuler les produits à l’extérieur ou dans un endroit aéré et de ne pas mélanger plusieurs produits chimiques différents.

À la fin du traitement, lavez-vous les mains soigneusement.

Le traitement choc est le traitement le plus efficace pour votre piscine. Il vous permet de la désinfecter sans perdre beaucoup de temps à éliminer les impuretés qui s’y trouvent. Il existe plusieurs formes de chlore. Le choix se fait en fonction de la taille de votre bassin et de ses besoins. Pour une désinfection efficace, je vous conseille de varier les types de chlore.

Le traitement choc est une méthode très répandue pour la désinfection de l’eau. En plus d’être économique, il est très efficace pour éliminer les virus et les bactéries. Cependant, il ne peut pas éliminer tous les microbes. Pour effectuer le traitement choc, il faut suivre certaines étapes. Vous êtes nombreux a ne pas avoir les résultats escomptés… C’est pourquoi il faut s’assurer du bon déroulement du processus. Si vous suivez les étapes ci-dessus, et si pH, TH et TAC de l’eau sont au bon niveau, il n’y a pas de raison que la chloration choque échoue.

Questions/Réponses sur le traitement chlore choc

Recevez votre fiche d’entretien GRATUITE qui vous aide à garder votre piscine propre sans vous soucier des problèmes de traitement de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page