ph Piscine

Qu’est-ce que le pH de l’eau d’une piscine ? Comment le mesurer et le maintenir ?

Si vous possédez une piscine, vous avez sûrement entendu parler du pH de l’eau. En effet, il s’agit d’un indicateur qui vous renseigne sur la qualité de l’eau de votre piscine et qui doit être mesuré régulièrement. Ainsi, comment définir le pH ? Par quels moyens le mesurer ? Comment le maintenir au bon niveau ?

Qu’est-ce que le pH ?

L’acronyme pH fait référence au potentiel hydrogène. Il permet de mesurer la concentration en ions d’hydrogènes dans votre eau. Cela permet de déterminer si elle est basique ou acide. Sa valeur varie entre 1 et 14. S’il est équivalent à 7, nous avons donc un pH neutre. Une eau basique a un pH supérieur à 7. Or, une eau acide se distingue par un pH inférieur à 7.

Quel est le pH idéal d’une piscine ?

Pour une baignade agréable, l’eau de piscine devra être aux alentours de 7. Généralement, un pH correct doit se situer entre 7,2 et 7,4. Toutefois, on admet que le taux idéal est de 7,4 : c’est le pH neutre.

De ce fait, lorsqu’une eau de piscine est légèrement basique, elle est moins agressive pour votre peau et pour vos yeux. On parle d’un pH basique lorsqu’il est entre 8 et 14. Lorsque le pH est entre 0 et 6, on parle d’un pH acide.

Les facteurs qui influencent le taux de pH

Cette valeur n’est pas absolue car votre pH est influencé par d’autres facteurs.

La concentration de votre eau en calcaire a un effet sur la dureté de l’eau et par conséquent sur le pH. Cela dépend de la région où vous vivez, mais aussi du type d’eau, salé ou chloré et des produits d’entretien que vous utilisez. Pour un traitement au chlore, je vous conseille de maintenir le taux entre 7,2 et 7,4. Il sera efficace à 60 %. Si vous préférez un traitement au brome, votre pH devra être entre 7,4 et 7,6.

L’augmentation de la température représente un autre facteur qui peut engendrer une variation du pH, qu’elle soit intérieure, c’est-à-dire celle de l’eau, ou extérieure. Il faut savoir que la chaleur fait augmenter le pH et favorise le développement et la prolifération des algues et favorise l’eau verte.

Comment tester le pH de votre piscine régulièrement ?

Pour un suivi régulier et précis, vous devez connaître la teneur à l’aide d’un pH électronique ou de tests pH colorimétriques. Si vous choisissez les tests à bandelettes, soyez sûr que les conditions sont bonnes en évitant de toucher dans la zone qui contient le produit réactif. Je vous conseille aussi de faire attention à ce que les testeurs ne soient pas directement exposés au soleil.

Une fois vous connaissez le niveau de pH de votre piscine, commencez à le réajuster. Pour ce faire, vous devrez ajouter le produit qui convient à votre situation. Vous trouverez des produits pH+ pour une eau trop acide et pH- pour une eau trop basique. Si vous remarquez que votre eau varie entre les deux au fur et à mesure de vos tests, vous pouvez vous servir d’un correcteur d’alcalinité.

Pour un suivi régulier, je vous propose d’utiliser une pompe pH reliée à un régulateur. Cela vous permettra d’analyser automatiquement le niveau de pH présent dans l’eau. En cas de déséquilibre, cette pompe libérera systématiquement du produit afin de régler le taux.

Vous pouvez aussi utiliser un pH-mètre électronique à plonger dans l’eau pour vous renseigner en lisant les résultats sur son écran.

Principales causes de variation du pH

Plusieurs éléments peuvent faire varier le pH de votre piscine :

  • Une température élevée de l’eau;
  • La présence d’une bâche à bulles
  • Une forte fréquence de baignade;
  • Des conditions météorologiques défavorables;
  • La pollution;
  • Une teneur importante en gaz carbonique;
  • La présence de calcaire;
  • Un traitement par floculation;
  • Une alcalinité élevée;
  • Une faible efficacité des produits désinfectants;

PH de piscine trop bas

Avant de chercher des solutions, il faut connaître les causes des altérations.

Causes

Dans le cas d’une baisse, je vous conseille tout d’abord de penser à la nature de votre eau de piscine. Comme je l’ai déjà mentionné, la teneur en calcaire n’est pas sans rapport avec la dureté de celle-ci. Cela peut entraîner un déséquilibre au niveau du pH. En plus, vous devez prendre en considération les impuretés présentes dans l’eau et vérifier si le mode de désinfection que vous adoptez est vraiment efficace. Généralement, le chlore n’a pas le même potentiel hydrogène que le brome.

Si vous venez tout juste d’installer votre piscine, sachez qu’il est tout à fait normal de remarquer une baisse de la valeur du pH.

Conséquences

Au-dessous de 7, l’eau de la piscine est acide. Cela irrite non seulement les yeux mais aussi la peau. En plus, cela peut entraîner une décoloration du revêtement du bassin de votre piscine ainsi que des traces d’opacité irrécupérables.

Comment remonter le pH ?

Pour augmenter un pH faible, vous devez utiliser ce qu’on appelle un produit pH plus. C’est un mélange qui rééquilibre le niveau d’acidité de l’eau de votre piscine. Vous pouvez le choisir sous forme de granulés à diluer dans l’eau ou sous forme de liquide. Pour commencer, vous devez détecter la valeur du potentiel hydrogène de l’eau pour connaître le dosage du pH+.

Pour ce faire, vous pouvez tout simplement utiliser des kits d’essai ou des équipements digitaux pour une analyse plus précise. Ces outils permettront de faire une régulation quasi automatique du pH.

Vous avez aussi la possibilité d’effectuer ce processus de façon manuelle.

PH de piscine trop haut

Lorsque votre pH est trop élevé, l’eau de votre piscine devient basique. Cela peut entraîner de lourdes conséquences.

Causes

Plusieurs facteurs sont mis en cause pour expliquer l’augmentation du pH dans votre piscine. Un taux trop élevé de calcaire ou l’utilisation de différents produits chimiques peuvent faire monter le pH.

Je vous conseille aussi de ne pas négliger la pollution et les impuretés extérieures qui touchent votre bassin car cela peut, notamment, entraîner une instabilité du pH. C’est pourquoi les baigneurs doivent veiller à ce que la piscine reste propre, même si le corps humain pollue l’eau de nature.

D’autres facteurs très importants contribuent à cette hausse tels que la grosse chaleur et le brassage de l’eau.

Conséquences

Au-dessus de 7,6, vous pouvez avoir du calcaire. Cela peut abîmer tout le matériel d’entretien de votre piscine, tel que le revêtement et les parois. En plus, l’eau devient desséchante et dangereuse pour la peau. Dans le cas où le pH dépasse 8, vous pouvez observer une eau blanchâtre. À ce stade, un marquage de la ligne d’eau peut avoir lieu et des taches apparaîtront sur le revêtement du bassin. En plus, le filtre perd son utilité, ce qui favorise aussi la prolifération d’algues.

Comment diminuer le pH ?

Tout d’abord, vous devez vérifier si le pH est en dessus de 7,6. Dans ce cas, vous pouvez constater que le pH de votre piscine est vraiment élevé. Vous pouvez toujours utiliser des bandelettes, des gouttes de réactifs ou un PH-mètre. Ce dernier outil reste le plus pratique.

Lorsque vous devez faire baisser le taux de pH, agissez rapidement car plus vous attendrez plus sa stabilisation prendra du temps.

Les produits les plus efficaces et les plus répandus sont l’acide sulfurique et l’acide chlorhydrique. Je vous recommande de les utiliser de façon progressive pour avoir un meilleur résultat. Si vous cherchez une solution plus pratique, je vous conseille d’utiliser un système de régulation automatique du pH qui permettra une correction constante du taux.

Pour profiter d’une bonne baignade et prendre soin de votre piscine, vous devez adopter les bons réflexes. Un taux de pH trop bas ou trop haut peut entraîner une dégradation de la qualité de l’eau et endommager votre piscine. Pour connaître le pH, vous devez utiliser un testeur de pH électronique ou des tests pH colorimétriques. Ensuite, vous pouvez le régler en utilisant des produits spécifiques.

Il faut toujours veiller à ce que le pH de l’eau de votre piscine soit correct. Si vous remarquez des signes tels que le changement de la couleur de l’eau ou la présence d’algues, cela doit vous avertir. Il faut savoir que le taux de pH idéal est 7,4.

Recevez votre fiche d’entretien GRATUITE qui vous aide à garder votre piscine propre sans vous soucier des problèmes de traitement de l’eau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page